Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Beaumont Triathlon

Beaumont Triathlon

Menu
Duathlons d'Epinay et Meaux - 21 et 28 mars

Duathlons d'Epinay et Meaux - 21 et 28 mars

DUATHLONS D’EPINAY S/S SENART (21/03)

ET

MEAUX (28/03)

1e et 2e manche du Championnat IdF


 

Le 21 mars avait lieu l’ouverture de la saison en IdF, à Epinay s/s Sénart, dans le 91. Le format de course y est toujours original ici. Après le contre-la-montre individuel d’ il y a deux ans, place cette année pour deux manches de 1,5 – 5 – 1,5 espacées de 50 minutes, le temps que la vague des vétérans et des féminines se courre.


Deux inscrits du club dans cette course mais malheureusement Nils Guillart ne savait pas que le vélo se déroulait avec drafting, ou en tout cas s’ il le savait, il ne savait pas que dans ce cas-là il faut enlever le prolongateur. Il n’a pas pu passer le « test de la planchette » qui consiste à prendre la ligne des cocottes de freins et à voir si le prolongateur dépasse. Si c’est le cas, il faut ôter celui-ci.

C’est donc tout seul que j’ ai pris le départ, en vague séniors. Distance ultra-courte au programme, un triangle tout plat en forêt en CAP et un bout de route tout droit et plat comme la main en double aller-retour autour d’ une rangée de cônes en vélo.


Première manche, comme prévu, très difficile, en raison de sa rapidité. En plus, en bon athlète spécialiste du long, j’ ai négligé mon échauffement. Grave erreur sur cette distance… De plus, bon nombre de concurrents ont monté de bonnes vieilles pédales à cale-pieds…mais pas moi. Je termine donc 49e de la manche en 28’19’’, sur 60 concurrents. Pas terrible donc.

La deuxième manche se déroulera mieux pour moi, étant déjà chaud. Je termine 44e de la manche en 27’56’’ (un temps meilleur que celui de la 1e), c’ est un peu mieux.

Au total, mon classement est 46e et mon temps total 56’15’’, à 13’24’’ du vainqueur qui appartient au Lagardère Paris…


 

Une semaine plus tard, on retrouve les mêmes…plus beaucoup d’autres !!! 330 participants pour le duathlon de Meaux, le plus important en IdF mais aussi (presque) de France, une grande classique qui a fait partie du Grand Prix, avec des vainqueurs prestigieux depuis quinze ans.

Le parcours est connu, le même depuis des années : 5 km de course à pieds en deux boucles plates sur bitume en ville, 23 km de vélo avec une bosse à 13 % d’entrée et un parcours avec de nombreux faux-plats très venteux avant de replonger vers Meaux par une descente dangereuse ; cette année pas de drafting car le parcours cycliste est ouvert à la circulation. Pour finir, un aller-retour tout plat de 2,5 km dans un parc sur herbe et chemins.

Comme d’hab, du monde, tous les clubs franciliens sont représentés en nombre, il y a du beau monde, tout ce que la région compte de spécialistes de duathlon.


Première partie pédestre, toujours difficile pour moi de partir à bloc, c’est une habitude, même si là c’est sur 5 bornes. Premier kilo en 3’35’’, trop vite donc pour mon petit cœur, je ralentis donc mais pas trop. Km 3 : le première fille (partie 2’ après nous) me double, suivie par quelques autres… Au total, le 5 km en 20’38’’, 239e temps. Ouf !!! C’est dur…

surtout qu’on enchaîne avec 23 bornes ventées sous la pluie en vélo, qui débutent par une belle bosse. De bonnes jambes, je remonte plein de places. Vent dans le dos à l’aller, plus difficile au retour mais je remonte encore quelques pelotons. Ca drafte pas mal, malgré l’interdiction, devant l’impossibilité de décramponner les boulets, je me résouds à suçer les roues à mon tour les 5 derniers km. Temps vélo : 45’38’’, soit 30 km/h, 200e temps.

Il ne reste plus que 2,5 km à bloc comme on peut. 10’43’’, 204e temps.

Au final, 1h18’29’’ pour une 209e place sur 323 ; les arrivées sont groupées, le 100e n’est qu’à 7’.


Ca y est, la saison est lancée, rendez-vous à Etampes pour le premier triathlon (avec j’espère plus de beaumontois) puis à St-Leu, pour deux sprints. Avis aux amateurs de court…