Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Beaumont Triathlon

Beaumont Triathlon

Menu
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17

Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17

Bonjour à tous.

 

Tout d'abord merci pour vos nombreux messages d’encouragement et le temps passé ensemble à s'entraîner et à échanger sur nos différentes expériences.

Pour moi sport et partage ne vont pas l'un sans l'autre surtout lorsqu'on connaît les qualités de chacun d'entre vous.
J'ai repensé toute la semaine avant l’écotrail à vos différents conseils, nos échanges, nos entraînements en commun et mes propres expériences pour définir mes 3 objectifs pour cette "course entrainement" avec dans l'ordre des priorités :
Objectif 1 : finir ce 80 km pour valider mes derniers points pour la Diagonale des fous et aller à la Réunion avec Cyril et Lionel (et Arnaud ?).
Objectif 2 : valider mon alimentation avant, pendant et après course.
Objectif 3 : le parcours ne faisant pas tout à fait 80 km, partir sur une bonne allure afin de voir les réactions physiologiques et tester ma capacité à les gérer.
Je m’étais fixé un temps compris entre 8 et 10h pour finir. Comme discuté avec Jérémy, Damien et Lionel : il faut partir aux sensations et si on est pas dans un grand jour, on réduit l'allure ensuite.


Les jambes au levé sont normales, un peu trop car j'aurais préféré les voir avec les veines apparentes qui me signalent que je suis au top avant une compétition. Les 2 vols en avion de la veille et avant-veille qui m'ont fait gonfler les pieds et certainement le reste y sont à mon avis pour quelque chose. À part ça tout va pour le mieux et j'ai hâte de prendre le départ avec les copains.
Sur la ligne de départ je suis avec Fabien et un de ses amis de compétition avec qui nous avons bien rigolé depuis Paris dans le métro, le RER et le bus pour rejoindre St Quentin-en-Yveline.
Le départ autour du lac est plat et roulant donc c'est là que je prévois de m'échauffer pour faire comme aux entraînements une moyenne entre 12 et 13 km/h et de voir comment ça passe. Lionel me rejoint dès le premier kilo, on échange quelques mots en se rappelant que chacun gère sa course pour ne pas se donner de faux rythmes. Je le décroche rapidement car lui s'est fixé une allure entre 5'30 et 6' au km au départ alors que je resterai entre 4'20 et 5' jusqu'au 20ème.
Tout se passe pour le mieux mais vers le 15ème km je sens déjà comme un début d'ampoule sous le pied gauche... problème que j'ai dû gérer jusqu'à la fin en trampant mon pied dans les marres de flotte froide pour atténuer la douleur et continuer à avancer à allure modérée.
Je suis sur les mêmes très bonnes bases lorsqu'au 24ème km je glisse dans l'eau boueuse en me tordant méchamment la cheville droite...

Heureusement, aucune douleur ce coup-ci (merci les entraînements de renforcement tout cet hivers) mais ces 2 événements me pousse à prendre moins de risques pour la suite si je veux remplir mon objectif n°1. Je fais donc un peu plus attention et passe en mode Rando-Trail. Lionel me passe au 33ème km en mode guerrier qui le caractérise et semble bien gérer son allure. On s'encourage et je lui parle de mon ampoule qui me donne la sensation d'avoir une ouverture de 3 cm sous le pied et ne manquera certainement pas de m'accompagner une partie de la nuit...
Les km passent et il n'arrête pas de neiger, le paysage devient blanc avec l'horizon dans le brouillard et les chemins faits de boue et de marres d'eau glacée.
Je m'arrête longuement au ravitaillement du 57ème pour bien manger une soupe chaude avec des Tucs que je trempe dedans. J'ajoute des manchettes sous ma veste demi-saison car il commence à faire très froid. On repart tous dans les chemins en pensant déjà au prochains ravitos et en se disant qu'il n'est pas question d'abandonner.
Je décide de ne pas faire d'effort trop intense jusqu'à la fin pour assurer l'arrivée et aussi récupérer plus facilement ensuite. J'alternerai donc par la suite des séquences de course entre 9 et 10 km/h et des séances de marches longues en récup ou dans les côtes entre 5 et 6 km/h avec des arrêts aux ravitos pour remplir les bidons selon le besoin (1 bidon de boisson isotonique+1 flasque d'eau).
La nuit tombe et nos lampes frontales semblent faibles dans l'obscurité totale et toujours cette boue qui n'en finit pas. Des coureurs tombent régulièrement autour de moi et on s’encourage en se disant qu’on approche de Paris.
Autre anecdote : j'ai suivi à deux reprises un groupe dans la nuit qui s'est planté dans le parcours donc nous avons rallongé l’épreuve pour faire un peu plus que les autres... au lieu de m'énerver bêtement je reste concentré en me disant que c’est bon pour ma préparation
😉

Un point tout de même sur l’alimentation dont je vous ai longuement parlé depuis janvier : au top. Pas de problème. Je dois juste me botter le cul à un moment alors qu'il m'est difficile de mâcher ma barre de céréales pour la croquer et finir la portion (une demi à chaque prise). Dès que j'ai une petite gêne à l'estomac je prends une gorgée d'eau clair comme à chaque prise de barre, pâte de fruit et autres aliments un peu sucrés.

Le parcours est effectivement très vert comme annoncé avec des lieux sympas s’il y a de la visibilité.
Il y a de belles difficultés à passer donc je vous conseille cette épreuve et j’aimerais refaire ce trail si possible dans de meilleures conditions afin de voir ma progression.

En conclusion, mes 3 objectifs sont atteints et je me sens de plus en plus à ma place dans le monde du longue distance.
Alimentation, mental, gestion des allures,… tout va pour le mieux. Je suis même agréablement surpris deux jours après de ne pas avoir vraiment mal aux jambes.
Le seul point à résoudre reste ce problème d’ampoule avec décollement de peau dès le 15ème km...
Je pense en avoir trouvé la cause : un fil d'environ 2 cm qui a dû se coincer dans le pli de mon gros orteil dès le départ. Les frottements, l'eau et la boue ont ensuite décollé la peau... Je vais tout faire pour que cela n'arrive plus
😉. J'utilise déjà les pommades anti-frottements et dans ce cas le fil m'aurait tout de même blessé. La prochaine fois ce sera pommade partout + chaussettes vérifiées sous toutes leurs coutures 😁. Et heureusement que je n'ai pas eu de problème avec ma cheville droite tordue au 24ème km car cumuler un problème sur chaque jambe aurait été vraiment compliqué dans ces conditions.

Je suis content que nous ayons tous terminé. Nous l’avons fait et ce dans des conditions extrêmes surtout pour le frileux que je suis. La température annoncée était de 7° vers midi puis elle a chutée jusqu'aux environs de 0° avec neige, brouillard et boue comme au Maxicross de Bouffémont (les 41 km étaient donc un bon choix de préparation). On apprendra à l’arrivée que même les premiers ont mis 30 à 45' de plus que d'habitude. Fabien c'est 1h de plus alors que c'était sa 7ème participation. Il faut dire que j’ai pensé à lui toute la course car il n’avait pas mis de chaussures spéciales pour le trail mais a réussi à finir donc bravo.
Une des rares exceptions : notre Lionel qui améliore son temps et termine en 8h13 à la 86ème place sur 1737 finishers avec un record d’abandons (Bravo champion).
Toujours voir le positif de la situation : cette course et les conditions étaient parfaites pour tester le physique, le mental, l'équipement et l'alimentation. Ça confirme pour l'instant que ma préparation est plutôt bonne et que j'ai déjà progressé car j'ai tenu mes objectifs et fais les bons choix pour les atteindre.
Cyril sur le 45 km et Lionel sur le 80 km ont fait des excellents chronos et classements donc je dispose de bons guides pour la Diagonale. 
Encore félicitations, merci et à très bientôt les amis pour continuer à progresser ensemble !

Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17
Ecotrail 80 km de Paris par Giovanni - 2018-03-17

Les résultats du 45 km :
  Dossard 5504=Cyril Blanchard 3:54’51"
  42ème/1392 – 11ème V1H
  Dossard 5730=Vincent Massicard 4:36’51"

  223ème/1392 – 109 SEH (estimation car pas son dossard)

Les résultats du 80 km :
  Dossard 2002=Lionel Gomes 8:13’24"
  86ème/1737 – 33ème V1H
  Dossard 2272=Giovanni Barret 9:20’50"
  272ème/1737 – 117 SEH
  Dossard 2098=Fabien Prin 10:40’00"
  727ème/1737 – 93ème V2H

Mon parcours vidéo sur Relive

Et pour vous imprégner un peu de l’ambiance et des conditions, cette vidéo avec quelques passages